English
Chinese
Turkish
Tajik
Kyrgyz
Turkmen
Japanese
Arabic
English
French
Spanish
Русский
German
Ўзбек
Oʻzbek
Қазақ
Samarkand accueille une table ronde sur les Lignes directrices de Ljubljana de l'OSCE
09:27 / 2022-11-04

Une table ronde sur les "Lignes directrices de Ljubljana sur l'intégration dans des sociétés marquées par la diversité et la politique d'harmonie interethnique de l'Ouzbékistan" s'est tenue à Samarkand.

L'événement a été organisé par le Centre national des droits de l'homme de la République d'Ouzbékistan conjointement avec le Coordinateur des projet de l'OSCE en Ouzbékistan et le Bureau du Haut Commissaire de l'OSCE pour les minorités nationales.

Comme le rapporte le porte-parole du Centre national des droits de l'homme, l'objectif de l'événement était d'informer les organes gouvernementaux et les institutions de la société civile des lignes directrices et des recommandations pratiques pour l'élaboration et la mise en œuvre des politiques de soutien à l'intégration des différentes sociétés.

Comme l'a noté le premier vice-président de la Chambre législative de l'Oliy Majlis, le directeur du Centre national des droits de l'homme Akmal Saidov, l'Ouzbékistan mène une collaboration étroite avec l'OSCE et ses structures sur les questions d'harmonie interethnique et de tolérance religieuse, ainsi que sur d'autres domaines. Le renforcement de l'harmonie et de la solidarité interethniques et interreligieuses et la protection des intérêts des représentants de toutes les nationalités vivant en Ouzbékistan constituent l'un des principaux domaines des réformes actuelles, ainsi que de la législation nationale.

Les Lignes directrices de Ljubljana visent à garantir que chaque membre de la société soit pleinement inclus dans tous les aspects de la vie sociale, économique et politique.

La table ronde a permis de discuter du rôle des institutions de la société civile dans la mise en œuvre des réformes, de l'importance de l'opinion publique dans l'évaluation de leur efficacité, des composantes du cadre normatif des principes et politiques d'intégration, des bonnes pratiques de certains pays dans ce sens, des caractéristiques prioritaires et des défis du processus d'intégration.

Les participants ont suivi avec grand intérêt les interventions d'Anton Thomsen, conseiller politique du Haut Commissaire de l'OSCE pour les minorités, d'Elzbieta Kuiborska-Paha, conseillère juridique principale du Haut Commissaire, et d'Irene Kausar, experte internationale.

OuzA