English
Chinese
Turkish
Tajik
Kyrgyz
Turkmen
Japanese
Arabic
English
French
Spanish
Русский
German
Ўзбек
Oʻzbek
Қазақ
Rencontre avec Anne Bjerde, vice-présidente de la Banque Mondiale pour l'Europe et l'Asie Centrale
13:24 / 2022-10-03

Jamchid Kuchkarov, vice-premier ministre de la République d'Ouzbékistan - ministre du Développement économique et de la Réduction de la pauvreté, a eu des entretiens le 30 septembre avec Anne Bjerde, vice-présidente de la Banque mondiale pour la région Europe et Asie centrale, en visite officielle dans notre pays.

Les entretiens tenus au ministère du Développement économique et de la Réduction de la pauvreté ont réuni le ministre des Finances de l'Ouzbékistan Timur Ichmetov, le président de la Banque centrale de l'Ouzbékistan Mamarizo Nurmuratov, la directrice régionale de la Banque mondiale pour l'Asie centrale Tatiana Proskuryakova, le chef du bureau de la Banque mondiale en Ouzbékistan Marco Mantovanelli et d'autres personnalités officielles.             

L'Ouzbékistan est devenu membre de la Banque mondiale le 21 septembre 1992. Depuis 30 ans de coopération effective avec notre pays, cette Institution financière internationale soutient les réformes et les projets mis en œuvre par le gouvernement ouzbek dans différents domaines socio-économiques.           

Il convient de noter que depuis 1993, la Banque mondiale a alloué plus de 8,5 milliards de dollars pour la mise en œuvre de 67 projets, y compris ceux dans les domaines du développement économique, de l'approvisionnement en eau, de l'éducation, de la santé et de la protection sociale de la population en vue de stimuler la croissance de l'économie nationale et d'améliorer le bien-être de la population.             

Actuellement, 27 projets d'une valeur de 4,8 milliards de dollars américains sont mis en œuvre en Ouzbékistan avec le soutien financier de la Banque mondiale. Il s'agit de l'un des plus importants programmes d'investissement de la banque dans la région de l'Europe orientale et de l'Asie centrale. 

La réunion a permis de discuter de la mise en œuvre d'un nouveau programme de coopération entre l'Ouzbékistan et la Banque mondiale pour les cinq prochaines années, ainsi que de la fourniture d'un soutien financier et consultatif spécifique par la banque au gouvernement.

L'objectif du programme susmentionné est d'aider le gouvernement à réaliser les réformes prévues par la Stratégie de développement du Nouvel Ouzbékistan pour 2022-2026, notamment le plan visant à réduire la pauvreté de moitié d'ici 2026, ainsi qu'à rejoindre la liste des pays à revenu supérieur à la moyenne d'ici 2030 (avec un PIB par habitant dépassant les 4000 USD).

De même, on a abordé la privatisation de l'agriculture et des entreprises publiques, l'énergie, les transports, la protection sociale, le développement des infrastructures rurales, le capital humain (éducation et santé), l'utilisation efficace de l'économie "verte" et des ressources naturelles, l'assistance de la Banque mondiale dans la mise en œuvre des réformes et des projets dans le secteur privé.

En outre, on a procédé à un échange de vues sur les mesures prises par l'État pour assurer la sécurité alimentaire, créer de nouveaux emplois, favoriser l'esprit d'entreprise dans les zones rurales, ainsi que sur le développement socio-économique des femmes.             

Anne Bjerde a souligné que la Banque mondiale continuerait à soutenir le gouvernement dans la mise en œuvre des réformes visant à créer une économie de marché ouverte au profit de tous les citoyens de l'Ouzbékistan.

Service d'information du Ministère du Développement économique et de la Réduction de la Pauvreté