English
Chinese
Turkish
Tajik
Kyrgyz
Turkmen
Japanese
Arabic
English
French
Spanish
Русский
German
Ўзбек
Oʻzbek
Қазақ
Les soins primaires sont axés sur la prévention des maladies
17:43 / 2022-10-27

Le Président Chavkat Mirziyoyev a visité la polyclinique familiale N°22 du district Ouchtepa de Tachkent le 26 octobre.

Cet établissement moderne de deux étages est au service de 56 000 résidents de 19 mahallas. Les conditions nécessaires ont été créées dans le département d'enfants, de physiothérapie, l'hôpital de jour, les salles spécialisées et les laboratoires. Conformément à l'instruction donnée lors du dialogue ouvert avec le personnel médical le 18 mars dernier, des équipements médicaux modernes ont été installés dans la polyclinique.

Des salles de distribution gratuite de médicaments et de consultation avant la visite du médecin ont également été ouvertes. Le personnel est composé de 65 médecins et de nombreuses infirmières.

Le chef d'État a parcouru les conditions de la polyclinique et s'est entretenu avec le personnel.

- La médecine est le plus grand service de l'État, et elle touche tout le monde, du plus petit au plus grand. C'est pourquoi nous accordons une attention constante à ce domaine. Nous essayons de rendre les soins primaires plus proches des gens. Bien sûr, il y a des changements : on ouvre de nouveaux hôpitaux, on équipe des polycliniques. Mais il y a encore des familles qui ne sont pas prises en charge. Nous devons veiller à ce que des services médicaux qualifiés soient accessibles à chaque famille et, en même temps, accorder une attention particulière aux personnes socialement vulnérables", a déclaré Chavkat Mirziyoyev.

La réunion a permis de discuter de l'amélioration de la culture médicale de la population et de la prévention des maladies.

- Dans de nombreux cas, la maladie est causée par la personne elle-même : faible mobilité, mauvaise alimentation, manque d'attention à sa santé. Les soins de santé primaires doivent faire largement connaître cette réalité. Pour améliorer la santé de la population, il ne suffit pas de recourir aux médicaments, mais bien à la prévention. Les gens devraient faire plus attention à leur santé et se faire dépister régulièrement", a déclaré le chef de l'État.

En outre, on a observé les véhicules spéciaux utilisés pour les visites médicales sur le terrain.