English
Chinese
Turkish
Tajik
Kyrgyz
Turkmen
Japanese
Arabic
English
French
Spanish
Русский
German
Ўзбек
Oʻzbek
Қазақ
Identification des mesures de soutien aux exploitations de serres
09:50 / 2022-11-03

Le Président Chavkat Mirziyoyev a pris connaissance de la présentation des mesures supplémentaires de soutien aux exploitations de serres.

Cette instruction a été donnée lors d'une vidéoconférence sur la sécurité alimentaire tenue le 5 septembre.

Actuellement, on compte plus de 3 000 serres dans notre pays. Leur superficie totale est de plus de 6,3 mille hectares, dont 4,3 mille hectares ont été organisés au cours des cinq dernières années. Les produits qui y sont cultivés contribuent largement à la saturation du marché intérieur et à l'augmentation des exportations de produits alimentaires.

Toutefois, les restrictions sur les marchés étrangers et les perturbations des liaisons de transport et de logistique ont malheureusement un impact négatif sur ce secteur. En particulier, si le business plan de la majorité des serres inclut le coût de production à raison de 600 dollars pour 1 tonne, en 2020 cet indicateur est passé à 900 dollars, et en 2021 - à 1200 dollars. Certaines exploitations de serres ont des dettes pour les prêts, les taxes, le gaz naturel et l'électricité.

À cet égard, on a étudié, sur les instructions du président, les problèmes de la région et les suggestions des entrepreneurs. À partir de là, on a développé un nouveau mécanisme de culture et de vente de produits dans les serres.

Ainsi, l'Agence pour le développement de l'industrie horticole et des serres assurera l'approvisionnement des serres en semences, plants, engrais minéraux et autres ressources matérielles, l'achat et l'exportation de produits. L'Agence de protection des végétaux fournira des services de soins aux cultures.

De plus, les exploitations agricoles bénéficieront d'incitations financières. En particulier, ils vont étendre les délais de remboursement des crédits accordés par les institutions financières internationales et les fonds fiduciaires d'État pour les serres et les entrepôts avec congélateurs de 7 à 14 ans, et la période de grâce de 3 à 5 ans. Les conditions de remboursement du prêt seront adaptées au calendrier des récoltes et des ventes.

Afin de stimuler la production des exportations, des prêts bancaires en devises étrangères seront accordés à un taux d'intérêt annuel de 4 %. Il a été décidé de mettre aux enchères une zone solide pour l'établissement de serres modernes de type industriel et de centres logistiques.

Le chef de l'État a approuvé ces mesures. Des instructions ont été données pour mettre en place des complexes commerciaux avec des installations pour le stockage, le tri et le conditionnement des fruits et légumes, pour poser des réseaux d'eau et d'électricité vers les nouvelles serres.