English
Chinese
Turkish
Tajik
Kyrgyz
Turkmen
Japanese
Arabic
English
French
Spanish
Русский
German
Ўзбек
Oʻzbek
Қазақ
Discussion des mesures visant à simplifier l'activité entrepreneuriale
17:27 / 2022-11-16

Le Président Chavkat Mirziyoyev a tenu une réunion portant sur le travail effectué pour simplifier l'entrepreneuriat.

Le développement de l'esprit d'entreprise est une priorité de la politique économique de notre pays. Le nombre d'entrepreneurs augmente grâce aux conditions créées à cet égard. Plus de la moitié du produit intérieur brut national est créé par les petites entreprises. Ils ont également une part élevée dans les exportations. 

 Aujourd'hui, il existe plus de 6 000 règlements et 40 000 documents techniques qui rationalisent les activités des entreprises. Certaines exigences dépassées rendent difficile l'introduction de nouveaux produits, technologies et services. 

Le décret présidentiel « Sur les mesures visant à simplifier la réglementation de l'activité entrepreneuriale par l'État », conformément au programme de l'État pour la mise en œuvre de la Stratégie de développement de « l'Année des intérêts humains et du développement de Mahalla », a révisé les exigences entravant l'activité entrepreneuriale dans l'environnement actuel et a introduit un certain nombre d'indulgences. 

Lors d'un dialogue ouvert avec les entrepreneurs le 22 août dernier, le Président a donné des instructions pour la numérisation et la réduction de la paperasserie dans le secteur. 

Selon la procédure précédente, les documents relatifs aux salaires et autres revenus d'une personne morale, ainsi que les impôts calculés sur ceux-ci, devaient être conservés sous forme papier pendant 75 ans. Mais comme ces données sont également disponibles dans la base de données des autorités fiscales, le nouveau décret annule l'obligation de les conserver sous forme papier. Les entreprises seront également dispensées de conserver les documents comptables internes sous forme papier s'ils sont transmis par des systèmes d'information. La charge bureaucratique sera réduite et le travail de 587 000 entreprises sera facilité grâce à ces changements. 

En outre, à partir du 1er janvier 2023,  on va supprimer la pratique consistant à soumettre aux autorités fiscales des états financiers trimestriels et neuf rapports statistiques différents. 

Après avoir entendu les informations données par les responsables, le Chef de l'Etat a donné instruction d'organiser la mise en œuvre effective du décret et de continuer à travailler de manière cohérente pour simplifier l'activité entrepreneuriale et créer un environnement commercial confortable dans le pays.