English
Chinese
Turkish
Tajik
Kyrgyz
Turkmen
Japanese
Arabic
English
French
Spanish
Русский
German
Ўзбек
Oʻzbek
Қазақ
Définition de nouveaux objectifs de développement spatial
09:52 / 2022-11-24

Le président Chavkat Mirziyoyev a pris connaissance des mesures supplémentaires visant à développer les activités spatiales.

On sait que l'Agence "Uzbekkosmos" a été créée auprès du Cabinet des ministres, conformément au décret de notre chef d'État du 30 août 2019. Au cours de la période écoulée, un certain nombre de mesures ont été prises pour établir un cadre juridique et réglementaire et créer l'infrastructure nécessaire dans ce domaine. Toutefois, le rythme de travail ne correspond pas à l'ampleur et aux tendances de l'économie spatiale mondiale.

Par exemple, en 2020, le volume total du marché des services spatiaux dans le monde atteint 400 milliards de dollars. La télédétection, les communications par satellite et les services de navigation représentent une part importante de ce marché. Le besoin de services spatiaux ne fera que croître à l'avenir.

Dans cette optique, le Président a demandé l'élaboration d'un concept quinquennal et d'une "feuille de route" pour le développement de l'industrie spatiale. Elle définit les objectifs en matière de télédétection de la Terre, de création de la constellation nationale de satellites de télécommunication, de création du centre de science et de production, de formation du personnel et de soutien aux start-ups aérospatiales.

Il est également prévu d'attribuer des tâches supplémentaires à l'Agence "Uzbekcosmos". Elles incluent la détection des violations dans les zones économiques par l'analyse de l'imagerie spatiale, la surveillance de l'espace public et la préparation de propositions sur l'application de technologies avancées.

Le chef de notre État se renseigne sur l'effet final des mesures proposées.

On a noté que le développement de l'industrie aiderait un large éventail de sphères, notamment l'agriculture, l'industrie de l'eau, les relations foncières, l'écologie et la géologie. Ainsi, le niveau de précision de l'analyse des types et des zones de cultures, de l'occupation non autorisée des terres, des décharges non autorisées atteindra 95 %. La protection des équipements hydrauliques, des ressources souterraines et minérales sera également renforcée.

Le Président approuve ces propositions et fait adopter les documents correspondants.