English
Chinese
Turkish
Tajik
Kyrgyz
Turkmen
Japanese
Arabic
English
French
Spanish
Русский
German
Ўзбек
Oʻzbek
Қазақ
Chavkat Mirziyoyev: l'humeur de la population reflète nos réformes et stratégies
11:24 / 2022-10-12

Le 11 octobre, une vidéoconférence sur les tâches prioritaires de l'amélioration des mahallas et de la résolution des problèmes de la population a été organisée sous la présidence du chef d'État Chavkat Mirziyoyev.

Toutes les réformes menées dans notre pays, les projets socio-économiques en cours visent à assurer la vie prospère de la population. La principale exigence du chef de notre État est que les résultats des réformes soient ressentis dans la vie des gens et dans leurs mahallas.

La réunion a permis de discuter des mesures à prendre pour assurer la poursuite systématique de ce travail et pour résoudre les problèmes urgents dans les mahallas.

- Aucun citoyen ne devrait être laissé seul avec ses problèmes. L'humeur de la population reflète nos réformes et stratégies. La réaction rapide à chaque problème, quelle que soit son ampleur, et sa résolution cohérente devraient être la priorité absolue des responsables de tous niveaux", a déclaré Chavkat Mirziyoyev.

Notre pays compte aujourd'hui 9 370 mahallas. Conformément aux instructions du Président, les groupes de travail ont visité chaque site et ont dressé une liste des sujets de préoccupation de la population.

En particulier, 12 000 questions ont été soulevées concernant les routes, l'eau potable, le système d'irrigation, l'alimentation électrique, l'éducation et la médecine.

Des tâches concrètes ont été définies pour résoudre ces problèmes.

Il a été déterminé que 1 trillion 700 milliards de soums seront alloués aux fonds "Obod Kishlok" et "Obod Mahalla" pour construire et réparer les installations dans 4 979 mahallas. En cas de besoin, un autre trillion de soums sera alloué avant la fin de l'année.

Afin de répondre aux demandes de la population et d'améliorer les mahallas, le Président a proposé d'élargir encore le projet "Budget d'initiative".

En outre, l'année prochaine, un système de "Budget de mahalla" sera introduit afin que chaque mahalla puisse résoudre ses problèmes de manière indépendante. À titre expérimental, un des districts de chaque région verra la fonction de collecte de la taxe foncière et immobilière de la population transférée aux mahallas. Les fonds collectés resteraient dans le budget de la mahalla.

Les responsables ont été chargés d'élaborer l'ordre de formation, de dépense et de contrôle de ces fonds.

Lors de la réunion, une attention particulière a été accordée à la question de la plantation d'arbres et d'arbustes.

La réunion s'est terminée par des comptes rendus et des propositions des personnes responsables.