English
Chinese
Turkish
Tajik
Kyrgyz
Turkmen
Japanese
Arabic
English
French
Spanish
Русский
German
Ўзбек
Oʻzbek
Қазақ
Aurélia Bouchez: "Les Français souhaitent voir l'Ouzbékistan de leurs propres yeux"
19:31 / 2022-10-24

Le Fonds pour le développement de la culture et de l'art du Cabinet des ministres de l'Ouzbékistan a présenté un nouveau film documentaire intitulé "Ouzbékistan: un voyage hors du temps en Asie centrale". Il a été réalisé conjointement avec la société de cinéma française "Les Poissons Volants", la chaîne de télévision "ARTE" et le Musée du Louvre.

Des personnalités scientifiques et culturelles, des représentants du corps diplomatique et des organisations internationales ont été invités à participer à la Première.

Aurélia Bouchez, ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire de la République française en Ouzbékistan, a exprimé son opinion sur le film :

- Ce film est en quelque sorte un projet franco-ouzbek dans le cadre de l'exposition qui s'ouvrira en novembre prochain au Louvre. 

Je tiens à remercier tous ceux qui ont travaillé sur le film et à exprimer ma gratitude particulière au Fonds pour le développement de la culture et de l'art, en la personne de la vice-présidente du Conseil d'administration Mme Saida Mirziyoyeva et de sa directrice exécutive Mme Gayane Umerova, ainsi qu'à l'administration du Musée du Louvre et à la chaîne de télévision ARTE pour leur coopération productive en vue d'atteindre des objectifs communs.

Il convient de noter que ce film et les travaux antérieurs, ainsi que l'exposition elle-même à Paris, constituent une illustration remarquable des liens culturels fructueux établis entre l'Ouzbékistan et la France.

Le film et l'exposition permettront au public français de mieux connaître le riche patrimoine culturel de votre pays. La plupart des Français ne savent pour l'instant de l'Ouzbékistan que son statut d'État le plus peuplé d'Asie centrale, en plein développement et jouissant d'un prestige politique dans la région, et qu'il abrite les célèbres villes Samarkand et Boukhara. Les Français en ont bien entendu parler et souhaitent voir de leurs propres yeux les lieux où, dans l'Antiquité, passaient les routes caravanières qui sont liées à une culture et une histoire riches. Et pour cette raison même, le flux de touristes de mon pays vers l'Ouzbékistan augmente sans cesse chaque année. Actuellement, 20 000 personnes viennent vous rendre visite chaque année. Et je peux dire avec confiance que dans un avenir proche, grâce à l'exposition du Musée du Louvre, ce chiffre sera beaucoup plus élevé, car elle est fréquentée par des amateurs d'art du monde entier !

De nombreux objets exposés seront présentés au public pour la première fois, car ils ont été découverts récemment lors de fouilles archéologiques. Il convient de souligner les efforts très actifs des archéologues français en Ouzbékistan, notamment de M. Rocco Ranté, archéologue de renom, qui est aussi commissaire de l'exposition.

Je suis très heureuse que le Fonds pour le développement de la culture et des arts contribue à la préservation du patrimoine culturel de l'Ouzbékistan et s'appuie sur l'expérience française dans ce domaine.

OuzA