English
Chinese
Turkish
Tajik
Kyrgyz
Turkmen
Japanese
Arabic
English
French
Spanish
Русский
German
Ўзбек
Oʻzbek
Қазақ
Analyse de l'efficacité des avantages
18:59 / 2022-11-01

Le Président Chavkat Mirziyoyev a tenu une réunion pour analyser l'efficacité des avantages accordés aux secteurs économiques.

Parfois, les gens ont besoin d'aide pour créer leur propre entreprise, tandis que les entreprises ou les régions éloignées manquent de ressources pour développer et pénétrer les marchés d'exportation. Grâce à ce soutien, le gouvernement contribue à la création de nouveaux emplois et à l'augmentation des revenus de la population.

Ces dernières années, un certain nombre d'incitations ont été introduites à cette fin. En 2021, elles s'élèvent à 51 000 milliards de soums. Ainsi, l'année dernière, on a enregistré l'ouverture de 170 000 nouvelles entités commerciales qui ont permis de créer plus de 500 000 emplois.

Cependant, on relève des cas d'utilisation inefficace ou inappropriée des subventions. Ainsi, sur les 127 types de subventions versées par le budget de l'État, 15 ne sont pas appliquées dans la pratique.

L'efficacité des avantages varie d'un secteur à l'autre. Par exemple, chaque soum des avantages dans l'agriculture génère 33 soums de valeur ajoutée. Ce chiffre est de 30 soums dans les soins de santé, 22 soums dans l'éducation, 16 soums dans les technologies de l'information. 

La réunion a chargé d'accroître l'efficacité des avantages. 

Le vice-premier ministre et le ministre des finances ont reçu pour instruction d'identifier les indicateurs d'efficacité de tous les avantages et subventions, d'introduire un système de contrôle strict de leur utilisation effective.

Une tâche a été fixée pour mettre en place un département de suivi au sein de la Chambre des comptes et pour effectuer une analyse permanente de l'efficacité des avantages.

On a souligné la nécessité de faire l'inventaire des avantages fiscaux et douaniers, de supprimer ceux qui sont inefficaces et d'unifier les avantages pour les investisseurs étrangers et nationaux.

En outre, on a noté le besoin de sensibiliser la population et les entrepreneurs à ce domaine et d'élargir l'échelle d'utilisation des avantages. On a proposé de créer un portail ouvert unique pour les subventions et d'introduire progressivement toutes les allocations existantes.