OuzA Français

11.01.2017 11:08

Les spécialistes discutent des perspectives de développement du tourisme en Ouzbékistan

Le Comité d’État pour le développement du tourisme a fait une réunion pour aborder les enjeux actuels du développement touristique en Ouzbékistan.

Le président du Comité M. Sharopov et le président de la Chambre de commerce et d’industrie M. Chaïkhov ont participé à la réunion, lors de laquelle ils ont évoqué les résultats considérables des réformes successives effectuées depuis l’indépendance dans le domaine touristique.

Les discussions ont porté sur le sens et la signifiance du décret présidentiel du 2 décembre 2016 portant développement accéléré du secteur touristique dans le pays, sur les missions importantes à réaliser issues du document.

Ont été abordées des questions liées à la mise en oeuvre successive de la conception nationale de développement touristique, au perfectionnement de ses fondements juridiques et organisationnels, à la réalisation de nouveaux produits touristiques dans les régions et à leur promotion sur les marchés mondiaux. L’échange de vues a également eu lieu sur l’étude et l’application de l’expérience mondiale, la création de nouveaux circuits touristiques, l’élaboration et la réalisation de programmes nationaux et territoriaux sur le tourisme intérieur et extérieur.

« L’hôtellerie jour un rôle important dans le développement du tourisme, l’augmentation de l’afflux touristique, dit Temur Mirzaev, le porte-parole du Comité d’État pour le développement du tourisme. À l’heure actuelle, on estime à quelque 600 le nombre d’hôtels dans le pays. Outre les hôtels mondialement connus comme Radisson, Lotte, Wyndham, Ramada à Tachkent et dans d’autres villes du pays, il existe plusieurs hôtels privés destinés aux voyageurs en petits groupes et en famille. Les textes réglementaires adoptés en vue du développement de l’entrepreneuriat, notamment dans le domaine touristique, créent de nouvelles possibilités pour le travail fructueux. »

Lors de l’évènement, les rapports ont porté sur les ressources touristiques existantes dans le pays, le renforcement de la coopération internationale et l’attrait d’investissements étrangers dans ce domaine.

Par Sevara Alijonova. OuzA
13 708