OuzA Français

01.01.1970 06:00:00

Partenariat public-privé : l’expérience internationale étudiée lors d’un séminaire à Tachkent

Un séminaire international sur le thème « Partenariat public-privé : la promotion des expériences avancées et des standards internationaux en Ouzbékistan » s’est tenu vendredi 16 mars à l’hôtel Hyatt Regency de Tachkent.

Le séminaire a été organisé par les ministères de l’Économie et de la Justice, conjointement avec le Programme des Nations unies pour le développement, la Société financière internationale, l’ambassade de Suisse et le coordinateur des projets de la BERD en Ouzbékistan, dans le but d’élaborer des mécanismes de partenariat public-privé, d’étudier ses fondements juridiques dans l’expérience internationale. Il a rassemblé les représentants d’un nombre de services ministériels et de départements locaux, des institutions scientifiques et financières internationales, des missions diplomatiques présentes dans le pays, des analystes et des experts.

Au séminaire, on a évoqué l’importance de la mise au point du projet de loi relative au partenariat public-privé dans l’accomplissement des missions déterminées par la Stratégie d’actions 2017-2021 pour le développement de l’Ouzbékistan. Il s’agissait de la réformation de la gestion publique, ainsi que des perspectives d’application des expériences des États démocratiques développés dans ce domaine.

Le premier vice-ministre de l’Économie Mubin Mirzaev, la coordinatrice permanente de l’ONU et représentante du PNUD en Ouzbékistan Helena Fraser, le chef de la représentation de la BERD Alkis Drakinos sont intervenus au séminaire pour évoquer les réformes entreprises en Ouzbékistan dans les domaines de l’administration publique et du système judiciaire-juridique, la réduction de la présence de l’État dans l’économie, l’amélioration du climat de l’investissement, la réalisation du principe faisant de l’Asie centrale la principale priorité de la politique extérieure du pays. Ils ont souligné que des changements positifs et des transformations favoriseraient la création d’une nouvelle atmosphère politique dans la région, le renforcement de la coopération avec des institutions financières internationales.

Selon Alexei Zverev, consultant juridique en chef de la BERD, un mémorandum de coopération définissant les orientations prometteuses de la coopération bilatérale est signé entre l’Ouzbékistan et la BERD. Dans leur nombre, l’échange de technologies et know how. « Le séminaire d’aujourd’hui est organisé dans le cadre de l’assistance technique que prête la BERD au développement de l’infrastructure sociale. Lors de l’évènement ont été discutées des questions d’adaptation du cadre juridique et normatif du partenariat public-privé aux standards internationaux » a-t-il déclaré.