OuzA Français

19.01.2017 11:59

Les passeports ouzbeks remis à leurs titulaires

Les passeports ouzbeks remis à leurs titulaires Être citoyen, plus précisément, être sous la protection d’un État souverain fort, membre à part entière de la communauté mondiale, est un grand bonheur.

Trois habitants de la capitale ont reçu les passeports de la République d’Ouzbékistan dans une ambiance solennelle, en présence du hokim de la ville de Tachkent Rahmonbek Usmanov.

Le décret présidentiel attribuant la citoyenneté de la République d’Ouzbékistan à 179 personnes, signé par Chavkat Mirzioïev le 20 décembre 2016, a changé la vie de plusieurs familles.

Le décret présidentiel touche les intérêts des personnes nées et ayant grandi sur la terre ouzbèke, qui apportent une digne contribution au développement et à la croissance du pays. Les mesures prises dans le cadre de l’application de ce document sont conformes entièrement aux principes du droit international.

En application du décret, la remise des documents d’identité ouzbeks à leurs titulaires se déroulent dans toutes les régions du pays.

Les droits civiques de l’homme sont fixés dans la Constitution de la République d’Ouzbékistan, qui établit la citoyenneté unique sur le territoire national du pays, égale pour tous sans distinction de raisons d’obtention. Conformément à la Loi fondamentale, la République d’Ouzbékistan garantit la protection juridique de ses citoyens sur son territoire et à l’étranger.

Un évènement solennel a eu lieu dans la résidence du hokimiyat de la ville de Tachkent à l’occasion de la remise des passeports à trois habitants de la capitale.

« Je suis infiniment heureux de faire partie des gens qui ont obtenu la citoyenneté, s’exprime Ulughbek Toshmetov. Vivant en Ouzbékistan, j’ai fait beaucoup de progrès. Je suis chef de l’entreprise Wit Financial Investmentos et apporte ma contribution au développement de l’entrepreneuriat dans notre pays, par la production de jus de qualité et la création de nouveaux postes de travail. Je vais travailler avec plus d’abnégation pour justifier la confiance du président et du peuple. »

Par Norgul Abduraïmova. Photo de Yolkin Shamsiddinov. OuzA
14 159