OuzA Français

08.08.2018 11:55

La conférence internationale sur la littérature ouzbèke a rassemblé des hommes de lettres de plus vingt-cinq pays

La conférence internationale sur la littérature ouzbèke a rassemblé des hommes de lettres de plus vingt-cinq pays L’Union des écrivains d’Ouzbékistan et l’Université d’État de langue et littérature ouzbèkes Alisher Navoï, avec le concours du ministère de l’Enseignement supérieur et de l’Académie des Sciences d’Ouzbékistan et d’autres organisations partenaires, ont organisé hier une conférence internationale sur « Les questions importantes de l’étude et de la promotion à l’étranger de la littérature ouzbèke classique et moderne » à Tachkent.

La conférence a rassemblé des écrivains, des poètes, des traducteurs, des savants, des critiques de lettres et des hommes de créativité de plus de vingt-cinq pays du monde.

Les participants, avant le début de la conférence, ont visité l’Allée des littérateurs et l’Union des écrivains dans la capitale. Ils se sont familiarisés avec les travaux effectués sur le chemin de la promotion et du développement de la littérature ouzbèke.

Ils se sont ensuite rendus à l’Université de langue et littérature ouzbèkes pour la conférence. Ils ont déposé des fleurs au monument à Alisher Navoï, grand écrivain et fondateur de la langue littéraire ouzbèke, sur la place devant l’Université. C’est dans cet établissement qu’ils ont participé à la conférence.

La conférence a été inaugurée par le message de bienvenue et de salutations adressé par le président Chavkat Mirzioïev aux participants, lu par Nigmatilla Yuldashev, président du Sénat.

Dans le cadre de la conférence, les spécialistes étrangers ont pu visiter les lieux historiques et les curiosités, les bibliothèques et les musées de Tachkent. Ils ont rencontré les hommes de lettres ouzbeks. Ils ont également participé à l’exposition de livres et aux soirées de poésie.

OuzA
6 084