OuzA Français

06.04.2020

Intérieur : 27 486 violations des règles depuis le début de la quarantaine

Intérieur : 27 486 violations des règles depuis le début de la quarantaine
Le ministère de l'Intérieur de la République d'Ouzbékistan

De nombreux cas de délinquance ont été enregistrés depuis la proclamation de la quarantaine en Ouzbékistan, a-t-on appris de ministère de l’Intérieur.

Sur l’ensemble du pays, on a confirmé quelque 27 486 cas de violation. Les plus grands nombres de cas ont été enregistrés dans la ville de Tachkent (4 641 cas), dans les régions de Ferghana (3 223 cas), de Tachkent (2 979 cas) et de Samarkand (2 691 cas), indique le ministère.

Les citoyens ont de même violé les règles dans les autres régions du pays : Kachkadarya (2 314 cas), Namangan (1 872), Syrdarya (1 650), Andijan (1 570), Jizzakh (1 554), Sourkhandarya (1 416), Khorezm (1 177), Boukhara (1 162), Karakalpakistan (915), Navoï (322), selon la même source.

Les violations sont généralement liées au non-respect des exigences et des limitations annoncées en raison de la quarantaine : manque de masques de protection chez les gens sortis de chez eux, transport de passagers, conduite d’automobiles sans autorisation, souligne-t-on.

1 422
OuzA