OuzA Français

01.01.1970 06:00:00

Une politique extérieure efficace est une condition importante pour la réussite de réformes et de transformations

Le jeudi 11 janvier, le président de la République d’Ouzbékistan, Chavkat Mirzioïev, a mené une réunion consacrée à l’analyse de l’activité du ministère des Affaires étrangères et des missions diplomatiques du pays à l’étranger. Étaient présents les chefs de représentations diplomatiques de l’Ouzbékistan à l’étranger, les représentants de l’Appareil présidentiel, les membres du gouvernement, les dirigeants des organismes de l’administration publique et économique et des régions, les collaborateurs du ministère et des autres services ministériels.

La réunion a donné lieu à l’examen des résultats obtenus par la mise en œuvre d’une politique extérieure équilibrée et constructive, le développement des relations amicales et avantageuses avec les États étrangers, les pays voisins en particulier.

La réalisation successive du principe faisant de l’Asie centrale la principale priorité de la politique extérieure de l’Ouzbékistan a permis de créer une atmosphère politique complètement nouvelle dans la région, de renforcer les rapports interétatiques fondés sur la confiance et le bon voisinage, de résoudre un certain nombre de questions importantes liées à l’usage de l’eau, aux frontières, au renouvellement et à l’élargissement de la communication de transport.

Un effort significatif a été accordé au développement de la coopération avec la Russie et les autres pays de la CEI, la Chine, les États-Unis, la Corée du Sud, la Turquie, et un nombre de pays européens et asiatiques.

Le partenariat avec les organisations internationales, comme l’ONU, l’OSCE, la CEI, l’OCI, est entré dans une nouvelle étape. La coopération se renforce également avec les prestigieuses institutions financières du monde, comme la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, le Fonds monétaire international, la Banque mondiale, la Banque asiatique de développement, la Banque islamique de développement, la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures.

En 2017 ont été signés plus de 200 traités internationaux, des accords et des contrats dans les domaines commerciaux, économiques et des investissements, avec une somme totale est estimée à quelque soixante milliards de dollars.

Le ministère des Affaires étrangères a joué un grand rôle dans l’accomplissement de cet énorme travail, a été souligné lors de la réunion.

Outre l’examen du fonctionnement du ministère, de ses institutions et des missions diplomatiques à l’étranger, la réunion a permis de déterminer des tâches et des missions prioritaires à accomplir en 2018 et dans l’avenir prochaine.

Le président Chavkat Mirzioïev a indiqué l’importance d’une révision et d’une optimisation de l’activité des ambassadeurs du pays à l’étranger, du perfectionnement de la structure organisationnelle et de la composition du ministère et de ses institutions, de l’application des technologies de l’information modernes dans ce domaine.

L’importance a été marquée pour la création des sous-divisions spéciales au sein du ministère, qui soient chargées du développement des rapports extérieurs économiques ; de l’accroissement des exportations et de l’attrait des investissements ; de la promotion du potentiel touristique du pays ; de la coordination des activités des commissions intergouvernementales et du travail avec les concitoyens à l’étranger.

La réunion a ainsi permis de déterminer des charges importantes à accomplir dans le but d’augmenter l’efficacité des activités du ministère des Affaires étrangères, des représentations diplomatiques à l’étranger.