OuzA Français

19.05.2020

Quelque 40 000 entreprises seront autorisées progressivement à reprendre leurs activités

Quelque 40 000 entreprises seront autorisées progressivement à reprendre leurs activités
Lors de la visioconférence tenue lundi 19 mai, le chef de l’État, Chavkat Mirzioïev, a évoqué les efforts entrepris dans le pays contre la pandémie et les mesures prises pour soutenir les revenus de la population.

La visioconférence a été consacrée aux mesures supplémentaires à prendre pour soutenir l’entrepreneuriat dans le cadre de l’atténuation des conséquences et de l’impact de la pandémie sur l’économie nationale.

Dans le pays, 2 314 personnes, soit 82 % du nombre total des malades contaminés par le coronavirus (2 802 personnes), se sont guéries entièrement. Plus de 78 milliards de soums ont été payés à quelque 23 000 collaborateurs médicaux ayant fait preuve de courage dans ce domaine.

« Avec la lutte contre la maladie, nous prenons soin de nos ressortissants à l’étranger aussi. À l’heure actuelle, nous avons retourné 39 000 citoyens au pays. Des mesures sont également prises pour aider et évacuer encore 12 000 personnes tombées dans des situations difficiles à l’étranger » a dit Chavkat Mirzioïev.

Quant au rétablissement progressif des activités économiques suite au confinement, le président a indiqué l’importance de soutenir les entrepreneurs et de leur offrir des facilités fiscales.

« Quelle que soit la difficulté, nous avons fait tout le nécessaire pour créer des commodités. Maintenant, les chefs de file des secteurs économiques et des investissements doivent veiller à ce que ces facilités soient apportées à chaque entrepreneur et à chaque citoyen » a dit le président.

Lors de la réunion, la Commission spéciale nationale a été chargée de prévoir l'autorisation progressive de plus de 40 000 entreprises à relancer leurs activités en fonction de la situation épidémiologique dans chaque secteurs et territoire. Dans ce contexte, l’importance doit être donnée au strict respect des règles de quarantaine puisque 38 districts du pays restent toujours « rouges ».




3 552
OuzA