OuzA Français

24.02.2020

Les perspectives de développement de la coopération économique avec le Japon et la Corée du Sud

Les perspectives de développement de la coopération économique avec le Japon et la Corée du Sud
Le président Chavkat Mirzioïev a discuté avec les responsables sectoriels des questions liées à l’état actuel et aux perspectives de développement de la coopération commerciale et économique avec le Japon et la République de Corée.

Ces deux pays se considèrent comme développés non seulement en Asie, mais dans le monde entier, surtout dans le domaine des hautes technologies, a été indiqué lors de l’entretien. Ils disposent de larges possibilités d’investissement.

Les paramètres du commerce bilatéral et des investissements avec ces deux pays progressent constamment.

Selon le bilan de l’année écoulée, les échanges commerciaux entre l’Ouzbékistan et le Japon ont dépassé les 400 millions de dollars. L’Ouzbékistan compte sur son territoire quelque 30 entreprises ouvertes avec la participation du capital japonais.

Lors de la réunion, le président a indiqué l’importance de mettre en œuvre de façon opportune et efficace les accords bilatéraux conclus avec le pays du Soleil-levant et d’élaborer de nouvelles propositions pour l’approfondissement de la coopération d’investissement avec ce pays.

En Ouzbékistan, les partenaires japonais participent à la mise en œuvre de 48 projets dont le coût total est estimé à 6,6 milliards, dans les secteurs divers : géologie, chimie, pétrochimie, secteur bancaire et financier, santé, éducation, etc.

La réunion a permis de fixer l’importance d’intensifier la coopération avec le Japon par l’organisation de divers évènements bilatéraux, notamment des échanges de visites entre les milieux d’affaires des deux pays ; de promouvoir de nouveaux projets conjoints.

En 2019, les échanges commerciaux avec la République de Corée ont quant à ceux-ci augmenté de 27 % par rapport à l’an 2018. De grandes compagnies et banques sud-coréennes collaborent à la mise en œuvre de nombreux projets dans les secteurs socioéconomiques divers : santé publique, agriculture, TIC, industries chimique, légère et électrotechnique, bijouterie, éducation, innovations, etc.

L’achèvement de la mise en œuvre des projets conjoints avec le Japon et la Corée du Sud permettrait de créer plus de 40 mille nouveaux emplois, d’atteindre de hauts chiffres dans la production et les exportations.

Le président Chavkat Mirzioïev a souligné l’indispensabilité d’accomplir entièrement toutes les mesures définies pour 2020 conformément aux feuilles de route adoptées lors des entretiens de haut niveau avec ces deux pays.




2 362
OuzA