OuzA Français

01.01.1970 06:00:00

Le président tient une réunion avec les représentants des services ministériels chargés des TIC

Le mardi 9 janvier 2018, le président de la République, Chavkat Mirzioïev, a tenu une réunion pour examiner les résultats des mesures prises en vue du développement des technologies de l’information et de la communication, de la sécurité de l’information. Étaient présents le Premier ministre, les dirigeants des services ministériels et des départements concernés.

Une action d’envergure est engagée dans le pays sur le chemin de l’application successive des technologies de l’information et de la communication dans l’administration publique, les secteurs économiques et sociaux, la vie quotidienne.

L’année dernière, la zone de couverture de la télévision numérique est passée de 88 % à 100 %. Le nombre d’utilisateurs de la communication mobile a atteint 22,8 millions de personnes, soit une augmentation de 7 % par rapport à l’année précédente.

La réunion a permis d’examiner les résultats obtenus dans le domaine des TIC en 2017, de discuter des tâches importantes à réaliser en 2018. Selon le président, il existe beaucoup à faire dans le domaine des technologies de l’information.

Le secteur des technologies de l’information représente 9 % du PIB en Corée du Sud, 5,5 % au Japon, 4,7 % en Chine et en Inde. En Ouzbékistan, la part de ce secteur  ne constitue que 2 % dans le PIB. Le pays arrive en 95e position sur 176 pays étudiés selon l’indice de développement des TIC.

La réunion a permis de présenter l’information sur le travail lancé en matière d’élargissement de la couverture et d’amélioration de la vitesse de la connexion à Internet, d’établissement de la coopération avec les compagnies étrangères dans le secteur du logiciel et des télécommunications, de développement du gouvernement électronique.

La vitesse moyenne de la connexion Internet dans les pays de la CEI est à dix fois supérieure par rapport à celle sur le territoire de notre pays. Les opérateurs de la communication n’investissent pas assez à l’élargissement du réseau des télécommunications dans les districts éloignés, sur les territoires attenant les routes d’automobile et ferroviaires, a-t-on indiqué lors de la réunion.

Les fonctionnaires responsables ont été chargés de prendre des mesures nécessaires à la réduction des prix pour l’accès à Internet, à l’accélération de la vitesse de la connexion, ainsi qu’à l’atteinte du niveau de la CEI d’ici à 2020.

La réunion a permis d’examiner les mesures prises pour la mise en œuvre du projet de « Territoire sécurisé » et des autres projets concourant à l’assurance de l’ordre social.

Des charges appropriées ont été déterminées pour l’élaboration de la Stratégie de développement de l’e-gouvernement pour 2018-2021, avec une prise en compte de l’expérience internationale et des tendances actuelles du développement des TIC, l’augmentation de l’efficacité de l’activité de la compagnie nationale Uzbektelecom, la lutte contre la violation de la réglementation dans la communication téléphonique internationale, le développement de la communication postale, l’élaboration de la conception de la sécurité de l’information.

Il a également été indiqué l’importance d’assurer l’inscription de l’Université de technologies de l’information de Tachkent au classement des universités les plus prestigieuses du monde, de renforcer la coopération avec les grandes universités et les compagnies du secteur, d’organiser des stages et des cours de formation continue à l’étranger pour les professeurs et les étudiants.