OuzA Français

08.02.2017 12:02

Le chef de l’État réunit les collaborateurs de la santé pour dresser l’état des lieux

Le chef de l’État réunit les collaborateurs de la santé pour dresser l’état des lieux Lors de l’entretien avec les spécialistes de la santé le 5 janvier 2017 le président de la République, Chavkat Mirzioïev, avait chargé des mesures efficaces à prendre afin de perfectionner encore le système de la santé et d’éliminer tous défauts et problèmes existants dans le domaine. Cette sphère, qui touche la santé de la population, l’avenir du peuple, de la jeune génération en particulier, prend une place permanente au centre d’attention du président du pays, avait-il rassuré.

Le chef de l’État, se déplaçant dans les régions du pays, se rend dans les points médicaux ruraux et les cliniques locales pour examiner leur fonctionnement, rencontrer les médecins et les patients.

Par la suite, ce mardi 7 février, le président a fait une conférence vidéophonique de sélection consacrée aux missions définies un mois avant, le 5 janvier 2017, à la résolution des problèmes existants et aux perspectives de développement du système de la santé.

Étaient président les dirigeants des services ministériels et des départements concernés, les recteurs des établissements d’enseignement supérieur, les directeurs des centres médicaux républicains spécialisés, le président du Jokarghi Kenes de la République du Karakalpakistan, les dirigeants des établissements de santé et les représentants des régions, des districts, des villes et de la capitale.

Le chef de l’État, faisant une analyse approfondie des problèmes liés au système de la santé, s’est arrêté sur l’indispensabilité d’effectuer un travail efficace en vue de leur suppression, sur la responsabilité personnelle des dirigeants du domaine.

Malgré les mesures prises, le travail en matière d’amélioration de l’état des lieux dans le système ne se mène pas au niveau voulu, ce que confirment de nombreuses demandes et plaintes des citoyens à ce sujet reçues aux services de réception du peuple et à la Réception virtuelle du président de la République.

Le service médical est un des importants facteurs de l’assurance des intérêts de l’homme, estime le chef de l’État, selon qui les collaborateurs du domaine doivent aller dans les maisons, prendre des mesures pour prévenir des maladies et les gens doivent sentir ce soin. Le président souligne en ce rapport l’indispensabilité d’augmenter la culture, la spiritualité, la responsabilité des collaborateurs médicaux, de changer leur attitude envers le travail et les patients.

La réunion a permis de marquer des conclusions sur l’importance du perfectionnement ultérieur de l’action du ministère de la Santé et de ses divisions territoriales, du renforcement de la coopération des centres spécialisés avec les unions médicales des districts, de ces unions avec les services médicaux ruraux et les policliniques, ainsi que d’une définition précise des types de services médicaux payants et gratuits.

Lors de la conférence, les représentants du domaine, comme le vice-Premier ministre et ministre de la Santé, ses adjoints, les dirigeants des territoires ont présenté leurs rapports sur la situation actuelle de la santé publique dans le pays.

Le président Chavkat Mirzioïev a confié à tous les fonctionnaires des charges appropriées visant à l’augmentation future de l’efficacité du service médical et à la bonne exécution des missions et des objectifs déterminés dans le domaine.

Par Sarvar Urmonov. OuzA
12 034