OuzA Français

08.01.2017 10:32

Le 8 Janvier Journée des collaborateurs du ministère public en Ouzbékistan

Le 8 Janvier Journée des collaborateurs du ministère public en Ouzbékistan Le 7 janvier 2016, la veille de la Journée des collaborateurs du ministère public, le président de la République s’est entretenu avec un groupe de magistrats du parquet. Représentants des deux chambres du parlement (Oliy Majlis), du gouvernement, des organisations publiques et des associations, collaborateurs et vétérans du domaine étaient présents en entretien.

La rencontre présidentielle avec les procureurs a commencé par l’exécution de l’hymne national de la République.

Le 8 janvier 1992, le bureau du procureur de la République soviétique d’Ouzbékistan avait été réorganisé en bureau du procureur de la République indépendante d’Ouzbékistan.

Le 8 Janvier a été proclamé comme Journée des collaborateurs du ministère public par une loi à ce sujet adoptée le 19 décembre 2016.

« Nous marquons pour la première fois la Journée des collaborateurs des organismes de procureur d’Ouzbékistan. Je vous félicite de tout mon cœur à l’occasion de cette date. Je vous souhaite à tous santé ferme, paix et tranquillité, réussites dans votre travail responsable », a dit le chef de l’État prononçant un discours lors de l'entretien.

Conformément à la Constitution de la République d’Ouzbékistan, les organismes de parquet ont le droit d’initiative législative. Les procureurs mènent un travail cohérent afin d’assurer la primauté de la loi, de consolider la légitimé dans le pays, de protéger les droits et les libertés du citoyen, les intérêts de la société et de l’État, de prévenir la criminalité et l’infraction à la loi.

« À l’heure actuelle, nous devons discuter des missions d’actualité qui se trouvent devant nous. Les gens peuvent tolérer toute difficulté, mais ne peuvent pas tolérer l’injustice. Les bureaux de procureur doivent jouer un rôle important dans la consolidation de la justice dans la société », a dit le chef de l’État.

« Aux collaborateurs des organismes de parquet est confiée une mission responsable qui exige dévouement et objectivité, a continué le président du pays. Derrière chaque décision qui se prend, se trouve le destin de l’homme (…) C’est pourquoi la prise d’une décision intégralement réfléchie et sensée doit être le principal critère d’activité des collaborateurs de la sphère. »

« Des tâches très responsables sont à accomplir pour les collaborateurs de parquet en Année du dialogue avec le peuple et des intérêts de l’homme. Aucune demande des citoyens ne doit être ignorée » a souligné le chef de l’État.

Ensuite, les représentants du domaine, dont le procureur général de la République d’Ouzbékistan Ikhtiyor Abdullaev, le procureur par intérim de la région de Khorezm Sadriddin Turdiev et d’autres, ont intervenu pour exprimer la reconnaissance au chef de l’État à l’occasion de la proclamation de la Journée, promettre de tirer des conclusions appropriés suite aux remarques du chef de l’État et de mobiliser toutes leurs forces existantes et les ressources nécessaires à l’entière assurance des intérêts de l’homme.

Par Abubakir Urozov. Photo de Sarvar Urmonov. OuzA
12 258