OuzA Français

08.05.2020

Chavkat Mirzioïev : « nous n’avons pas le droit de nous adonner à la tranquillité »

Chavkat Mirzioïev : « nous n’avons pas le droit de nous adonner à la tranquillité »
Lors de la visioconférence tenue jeudi 7 mai à Tachkent, le président Chavkat Mirzioïev a évoqué les efforts entrepris dans le pays contre la pandémie et leurs résultats.

« Mobilisant d’énormes efforts, avec le concours de notre peuple, grâce à sa compréhension et à sa patience, nous arrivons à contenir la pandémie en Ouzbékistan. Mais nous devons quand-même être très prudents et vigilants, suivre les règles de la quarantaine entièrement. Nous n’avons pas le droit de nous adonner à la tranquillité tandis que la menace ne sera pas complètement éliminée dans le monde entier » a dit le président.

Le chef de l’État a donc indiqué l’importance de renforcer la prudence et les mesures de précaution dans toutes les entreprises. « Les restrictions liées à la lutte contre le virus doivent être strictement respectées dans les secteurs autorisés à relancer leurs travaux comme dans les entreprises qui n’ont pas suspendu leurs activités » durant la quarantaine, a-t-il souligné en particulier.



3 382
OuzA