OuzA Français

05.11.2019

55 districts du pays seront spécialisés dans les cultures agricoles séparées comme en Sourkhandaria

55 districts du pays seront spécialisés dans les cultures agricoles séparées comme en Sourkhandaria
Chavkat Mirzioïev a présidé mardi 5 novembre une réunion, organisée sous forme de vidéoconférence, dédiée au développement de la production de fruits et de légumes, à l’augmentation de leurs exportations, à l’utilisation efficace des potagers individuels.

La réunion a permis de constater l’existence des possibilités d'augmenter l’exportation de fruits et de légumes jusqu’à 2,5 milliards pour l’année courante, jusqu’à 5 milliards de dollars au cours des trois années suivantes.

Pour atteindre ces objectifs, le chef de l’État a indiqué l’importance de sélectionner bien les cultures et leurs sortes, de doubler ou tripler la productivité et le rendement, d’éviter le gaspillage, d’organiser correctement le stockage, la logistique et l’exportation.

La réunion a également permis d’avancer les problèmes existant dans le secteur agricole, comme l’insuffisance de certaines cultures (cerise, abricot, prune, grenade, raisin, amande, agrumes et d’autres produits) qui sont en forte demande dans le monde, ainsi que le rôle faible des entreprises dans le développement de la viticulture.

« Sous l’influence de ces problèmes, la perte lors de la récolte et du stockage de produits compose au moins 30 % dans notre pays » a dit le président. « C’est-à-dire le produit cultivé disparaît. De quels nouveaux jardins et vignobles peut-on parler dans ce contexte ? ».

L’importance de la spécialisation géographique des cultures agricoles a été marquée en particulier. La tâche déterminée à cet égard consiste à spécialiser 55 districts du pays dans la production de certains types de produits, comme on l’a essayé dans la région de Sourkhandaria. Une expérience acquise en collaboration avec des partenaires étrangers.



1 257
OuzA