OuzA Français

21.11.2017 22:36

Tachkent accueille une conférence internationale sur la coopération hydraulique en Asie centrale

Les représentants des pays de l’Asie centrale se rencontreront, les 23-24 novembre 2017, à Tachkent pour une conférence internationale scientifique et pratique consacrée à la coopération interétatique dans la gestion des ressources en eau de la région.

Organisée à l’occasion des 25 ans accomplis à la création de la Commission interétatique pour la coordination de la gestion de l’eau, la conférence aura comme thème « 25 ans à la coopération hydraulique des États de l’Asie centrale : l’expérience du passé, les objectifs du futur ».

Selon le comité d’organisation de la conférence, il s’agit d’une rencontre importante entre les représentants des organisations en charge de l’eau dans les pays centre-asiatiques, du Fonds international pour la sauvegarde de la mer d’Aral, des organisations internationales et des institutions financières, les savants et les experts.

Le but de cette rencontre est de concourir au renforcement de la coopération interétatique dans le secteur de l’eau en Asie centrale, de promouvoir la coopération hydraulique transfrontalière, de renforcer l’activité de la Commission, de définir ses objectifs futurs en vue de l’usage rationnel et de la protection des ressources hydrauliques de la région.

La conférence permettrait également d’attirer l’attention et les ressources des institutions financières internationales et des organisations donatrices internationales sur la mise en œuvre des projets régionaux et nationaux relatifs à l’eau et à l’amélioration de la stabilité écologique et socioéconomique dans la région du bassin de la mer d’Aral.

En marge de la conférence aura lieu l’exposition internationale des technologies hydrauliques et de la gestion de l’eau WATER 2017.

La Commission interétatique pour la coordination de la gestion de l’eau se considère comme une institution effectuant des fonctions importantes relatives à la gestion commune et au développement des ressources hydrauliques en Asie centrale. Elle est fondée conformément à l’Accord interétatique sur la coopération dans le domaine de l’usage, de la gestion commune et de la protection des ressources en eau, signé le 18 février 1992 à Almaty par les ministres de l’eau d’Ouzbékistan, du Tadjikistan, du Turkménistan, du Kirghizistan et du Kazakhstan, approuvé le 25 mars 1993 à Kyzylorda par les chefs d’État des pays centre-asiatiques.

La Commission est reconnue à l’international comme un mécanisme particulier de gestion des eaux transfrontalières.

L’Ouzbékistan prend une part active dans l’activité de la Commission.

OuzA
12 960