OuzA Français

26.10.2019

Les mesures importantes définies pour augmenter l'attractivité des banques

Les mesures importantes définies pour augmenter l'attractivité des banques Le 25 octobre 2019, le président Chavkat Mirzioïev a fait une réunion pour définir de nouvelles missions prioritaires en matière de réformation bancaire et d’augmentation de l’attractivité des banques pour les investissements.

Au cours des dernières années, le Budget de l’État a accordé quelque 8,4 trillions de soums aux banques commerciales pour financer les programmes, 400 millions de dollars pour remplir les fonds de roulement, 1,7 milliards de dollars pour augmenter le capital statuaire. Au total, 3,3 milliards de dollars de ressources publiques leur ont été accordées au cours des deux dernières années pour l’augmentation de la capitalisation bancaire.

L’usage inefficace de ces ressources a été critiqué lors de la réunion, ainsi que le niveau faible de l’activité des banques en matière de soutien à la mise en œuvre de projets prometteurs, de création de nouveaux emplois, d’accroissement des revenus des clients et des banques elles-mêmes.

Le chef de l’État a mis l’accent sur l’action actuelle des banques commerciales et s’est arrêté sur les mesures importantes à prendre.

« Désormais, les banques doivent « tirer elles-mêmes leur chariot » quant à l’attrait de ressources. C’est seulement de cette façon qu’elles peuvent devenir les institutions financières à système de gestion contemporaine, correspondant aux conditions du marché » a dit le président.

Il a indiqué l’importance de : renforcer l’attractivité des banques pour les clients et les investisseurs, élargir les services pour les différentes catégories de citoyens, simplifier les modalités d’attribution de crédits, perfectionner les services en ligne et les applications mobiles, appliquer le modèle de notation largement populaire dans le monde et le système automatisé de la prestation de crédits.

Le ministère des Finances et la Banque centrale ont été chargés d’achever l’élaboration de la stratégique de développement durable du secteur bancaire en collaboration avec la Banque mondiale.