OuzA Français

24.02.2018 11:31

Les hommes d’affaires ouzbeks et américains ont fait une vidéoconférence

Les hommes d’affaires ouzbeks et américains se sont entretenus ce vendredi 23 février dans le cadre d’une vidéoconférence tenue à Tachkent.

La rencontre organisée par la Chambre de commerce et d’industrie d’Ouzbékistan, conjointement avec la Chambre de commerce Amérique-Ouzbékistan, a rassemblé les représentants des services ministériels et des départements, des sociétés et des entreprises des deux pays, engagés dans le commerce, l’investissement, l’économie, l’agriculture, les industries textile, pharmaceutique, chimique et alimentaire, la production de matériaux électroniques et de construction. Le président de la Chambre de commerce et d’industrie d’Ouzbékistan Adkham Ikramov, l’ambassadeur d’Ouzbékistan aux États-Unis J. Vakhobov, le directeur exécutif de la Chambre de commerce Amérique-Ouzbékistan E. Son et d’autres entrepreneurs américains y sont intervenus.

La conférence a permis de présenter aux hommes d’affaires américains les facilités, les avantages fiscaux et douaniers, offerts en Ouzbékistan aux investisseurs étrangers dans différents secteurs de l’économie nationale, le secteur agricole en particulier. Les représentants de la compagnie américaine WCC International ont parlé des possibilités de promotion des produits ouzbeks sur le marché américain.

Les entrepreneurs américains ont confirmé leur intérêt à élargir et à renforcer de la coopération avec leurs collègues ouzbeks.

Les réformes actuelles qui ont lieu dans les secteurs sociopolitiques, culturels et humanitaires, spirituels et éducatifs en Ouzbékistan suscitent un grand intérêt dans la communauté internationale. Les analystes internationaux étudient et évaluent particulièrement les mesures d’envergure entreprises dans l’économie nationale. Les transformations dans le domaine de la libération du climat des affaires, la promotion des petites entreprises et de l’entrepreneuriat privé contribuent à l’attractivité de l’Ouzbékistan en matière d’investissement. Le pays compte à l’heure actuelle plus de 160 entreprises à capitaux américains.

Par Ulugbek Shonazarov. OuzA
10 066