OuzA Français

25.09.2012 20:17

Indorama Kokand Textile exporte le fil à l’étranger

La fibre de qualité fabriquée à l’entreprise conjointe ouzbéko-singapourienne "Indorama Kokand textile" (Indorama Qo‘qon tekstil), à Kokand, est exportée vers certains pays étrangers comme l’Allemagne, l’Espagne, la Belgique, la France, la Turquie, l’Argentine, le Brésil et le Bangladesh.

L’"Indorama Kokand textile", dont le coût de projet compose plus de 55 millions de dollars américains, fabrique le fil à partir de la fibre de coton. Les équipements modernes installés dans l’entreprise prêtent la possibilité de lancer sur le marché sept mille tonnes de production par an.

« Aujourd’hui dans le monde, le demande s’accroît de plus en plus pour fibre de coton ouzbek. La qualité du coton ouzbek est très bonne. C’est de cela que notre production profite de la demande croissante d’année en année » dit le directeur général de l’entreprise Depak Rena.

Pour la période passée de l’année courante, la production mise en circulation par l’entreprise a composé une somme totale égale à 17 millions de dollars américains. Actuellement, elle se fixe la mission de remporter la reconnaissance de l’industrie textile mondiale, par voie de perfectionnement de sa production.

À cette fin, les investissements seront attirés dans un montant de vingt millions de dollars américains. Ceci permettra de faire des profits supplémentaires, d’ouvrir de nouveaux postes d’emploi et de se bien positionner dans le marché mondial. À l’heure actuelle, l’"Indorama Kokand textile produit quotidiennement environ 19 et 20 tonnes de fil.


OuzA, par M. Sulaymonov, photos par Mukimjon Kodirov
8 862