OuzA Français

02.06.2017 10:29

Forum d’affaires ouzbéco-français

Le forum franco-ouzbek des affaires s’est tenu jeudi 1er juin au Centre de business international de Tachkent.

Organisé dans le cadre de la visite d’une délégation de MEDEF International en Ouzbékistan, le forum a rassemblé les dirigeants des services ministériels, des départements, des entreprises et des compagnies d’Ouzbékistan et de France, engagés dans les secteurs socio-économiques : commerce, investissements, économie, banque et finances, énergie, technologies de l’information, agriculture, gestion de l’eau, géologie, écologie, environnement, transports, communications, logistique, construction aéronautique, secteur du bâtiment, etc.

Le président du Comité d’État de la République d’Ouzbékistan pour les investissements Azim Akhmadkhodjaev, l’ambassadeur de France en Ouzbékistan Mme Violaine de Villemeur et d’autres personnes ont intervenu lors de l’ouverture du forum pour évoquer le développement dynamique de la coopération ouzbéco-française dans divers domaines.

La France est un des importants partenaires commerciaux de l’Ouzbékistan. Une coopération efficace étant menée dans la formation du personnel pour les secteurs macroéconomiques, financiers, agricoles, ainsi que pour la gestion des petites entreprises et de l’entrepreneuriat privé. Les échanges commerciaux entre l’Ouzbékistan et la France ont composé 264,8 millions de dollars américains en 2016, fait connaître le ministère des Affaires étrangères de la République d’Ouzbékistan.

Lors du forum, les hommes d’affaires français ont pu s’informer sur les réformes engagées dans les domaines économiques et des investissements en Ouzbékistan, ainsi que sur les perspectives offertes aux investisseurs étrangers. Le Comité d’État pour les investissements, créé par décret présidentiel du 31 mars 2017, œuvre à l’élargissement du volume des investissements dans l’économie nationale, à l’amélioration du climat des affaires, à l’intensification du partenariat d’investissement avec d’autres États, les institutions financières internationales, les compagnies et les banques étrangères.

Les tables rondes ayant eu lieu en marge du forum ont donné lieu aux discussions sur les questions de développement de la coopération bilatérale dans les domaines divers : l’environnement, les ressources en eau, les services municipaux, les technologies de l’information et les communications, les transports, l’industrie, l’énergie, l’agriculture, etc. Des accords ont été signés sur la mise en œuvre de nouveaux projets de co-entreprises.

Par Nodira Manzurova. OuzA
14 039